Politique de prévention des inondations

Donner de l’espace aux rivières : la politique néerlandaise face aux risques d’inondation

Les conséquences du changement climatique ont été fortement sensibles ces derniers mois pour nous et nos proches, en Europe. Et les pays limitrophes du nôtre ont payé un lourd tribu, comptant de très nombreux morts en Allemagne et Belgique, suite aux inondations dramatiques de cet été 2021. Les extrêmes météorologiques enregistrés aujourd’hui demandent de procéder à des adaptations des voies de communications pour éviter un blocage de la circulation ferroviaire, fluviale, routière. Mais depuis presque trente ans, les Pays-Bas ont revu leur politique, en entreprenant des chantiers gigantesques pour assurer la sécurité et la protection des habitants.

Les inondations provoquées par la hausse du niveau des eaux dans le Rhin, la Meuse et l’Escaut avaient, en 1993, entrainé l’évacuation de 12.000 personnes en Limbourg puis, en 1995, celle de 250.000 personnes et d’un million de têtes de bétail, dans la partie située entre les rivières, au centre des Pays-Bas.

La catastrophe de février 1953 qui coûta la vie à 1836 personnes noyées, suite à la rupture de digues incapables de supporter la quantité d’eau poussée par les vents et la marée en Zélande, a été suivie de l’élaboration d’un Plan Delta dont les grands travaux se poursuivent, planifiés à l’horizon 2050. Et, pour éviter que les inondations des années ‘90 ne se reproduisent et pour préparer le pays à affronter la montée prévue des eaux fluviales et maritimes, un programme a été mis en place en 2006, pour « donner plus d’espace aux rivières« , de façon à répartir l’impact de la montée du niveau de l’eau des fleuves. En outre, les digues font l’objet d’un programme de renforcement et de rehaussement, un travail sur le long terme.

Le résultat est plutôt satisfaisant car même si le Limbourg n’a pas été épargné par les récentes inondations, les dégâts, bien qu’importants, n’ont été que matériels et le programme ruimte voor de rivier avec entre autre l’aménagement de la Meuse en Limbourg semble avoir fait ses preuves, raison pour les spécialistes du monde entier de venir prendre connaissance des savoirs et savoir-faire néerlandais.

Posted in Écologie, Septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.