Le carrosse d’Or & Prinsjesdag

Le carrosse d’or (de Goude Koets) est traditionnellement utilisé par le couple royal, hier la Reine et son époux, aujourd’hui le Roi Willem Alexander et son épouse Maxima, pour se rendre au Binnenhof, siège du Parlement, lors de l’Ouverture des États Généraux, le 3emardi de septembre, Prinsjesdag. Il est aujourd’hui remplacé par le carrosse de verre (de Glazen Koets).

Depuis des générations, les écoliers de La Haye ont la journée libre pour pouvoir acclamer le cortège, agitant de petits drapeaux rouge-blanc-bleu, tout au long du parcours entre le Palais de Noordeinde et le Parlement.

Le carrosse d’or a été offert par les Amstellodamois à la reine Wilhelmina pour son intronisation en 1898. En 2015, objet d’une restauration, il est aujourd’hui visible au musée à Amsterdam (Amsterdam Museum) du 18 juin 2021 au 27 février 2022.

 Prinsjesdag

Avant 1888, ce « jour du Prince » avec l’ouverture des États généraux était d’abord le premier lundi de novembre, vite abandonné pour le troisième lundi de septembre car ne laissant pas suffisamment de temps aux parlementaires pour discuter le budget. Le lundi a à son tour été abandonné pour le mardi, afin d’éviter à certains parlementaires de devoir voyager le dimanche pour rejoindre La Haye et être présent à la session d’ouverture de leur Assemblée, et pour qu’ils puissent respecter le repos dominicalPour les années à venir, pendant les travaux de restauration du Parlement, les États généraux se réuniront dans la grande église Grote Kerk à La Haye, qui abrite temporairement le trône néo-gothique à baldaquin, dessiné par l’architecte Pierre Cuypers, lors de la restauration de la salle en 1904.
Le « discours du Trône » est une tradition qui remonte à 1814. Si de 1814 à 1848 c’est surtout le monarque qui décide de la politique du pays, l’influence des ministres est visible dès 1825. Entre 1815 et 1830, la nation regroupant les Provinces-Unies septentrionales et méridionales, le roi prononce le « discours du Trône » devant les deux chambres réunies, une fois à Bruxelles et une fois à La Haye.
En 1974, le mardi 17 septembre, jour du Prinsjesdag, 11 personnes étaient prises en otage par trois terroristes japonais depuis le 13 septembre (elles seront libérées le soir du 17 septembre) à La Haye, dans le bâtiment de l’Ambassade de France aux Pays-Bas. La cérémonie du Prinsjesdag a pour cette raison été plus sobre que d’habitude, par respect pour les otages français.

Voir le carosse d’or

Posted in Actualité politique, Pays-Bas, Culture, Septembre, Traditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.