Élection des Conseillers à l’assemblée des Français de l’étranger

Le 5 décembre, avec possibilité de vote anticipé le 26 novembre 2021, les Conseillers des Français de l’étranger ont élus, dans 15 circonscriptions, 90 d’entre eux pour les représenter à l’Assemblée des français de l’étranger, dont les deux sessions annuelles, d’une semaine, se tiennent à Paris en principe en mars et en septembre.

En 2021, à cause du report des élections consulaires pour l’Inde et Madagascar, la 35e session de l’AFE, réunissant, à Paris,  ses 90 membres, nouvellement élus (les 4 et 5 décembre 2021) par les 442 Conseillers des Français de l’étranger, se tiendra du 13 au 17 décembre 2021.

Les 6 élus de la circonscription du Benelux sont : Catherine Libeaut (PB), Pierre Lavéant (PB), Cécilia Gondard (B), Thierry Masson (B), Hélène Degryse (PB), Frédéric Schauli (Lu).

Et je ne puis qu’être d’accord avec Olivier Cadic, sénateur représentant les Français établis hors de France, élu en 2014 et réélu en septembre 2021, pour demander la réforme indispensable de cette assemblée, en permettant – non à 90 – mais à tous les élu(e)s conseillers des Français de l’étranger, choisis au suffrage universel direct, de « parler en leur nom, au sein d’une AFE qui s’en trouvera renforcée ». Cadic déplore que « l’AFE […] ne soit composée que d’un échantillon non représentatif des conseillers des Français de l’étranger et de ceux qui les ont élus. De nombreux pays ne seront pas représentés malgré leur poids ou leurs spécificités, écrit-il, […] Le rétrécissement de l’AFE à 90 conseillers est illégitime ».

Posted in Assemblée des Français de l'étranger, Institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.