Prinsjesdag 2022

Le troisième mardi de septembre, c’est le « Jour du Prince » avec l’ouverture traditionnelle de l’année parlementaire et la présentation du budget  par le gouvernement.

Ce mardi 20 septembre 2022, le roi Willem-Alexander, accompagné de son épouse la reine Maxima, se rendra en « carrosse de verre » – et non plus dans le Goudkoets – du Palais Noordeinde au Théâtre Royal (Koninklijke Schouwburg) et non comme de coutume à la salle des Chevaliers au Binnenhof qui, en travaux, est donc fermée. Il y prononcera, devant les États généraux (les deux chambres réunies), le discours du Trône(de troonrede) qui expose le programme du gouvernement pour l’année 2023.

À 15 heures, en clôture de la cérémonie officielle, le ministre des Finances remet la valise contenant le Miljoenennota qui symbolise la facture budgétaire élaborée par le nouveau gouvernement (formé en janvier 2022 sous le nom de Rutte IV, Mark Rutte étant Premier Ministre).  Ce gouvernement de centre droit semble vouloir opérer une « réparation » pour corriger les inégalités flagrantes et qui ne cessent de croître dans la répartition des richesses dans le pays où le capital est moins imposé que le travail et où les revenus du capital sont, plus que dans les autres pays européns, subventionnés par des avantages fiscaux (sur la constitution de patrimoine immobilier et de retraites). En effet, on s’attend à ce que le gouvernement annonce une baisse de l’impôt sur le travail et une hausse de l’impôt sur le patrimoine, pour le budget 2023.

Il semble que, entre autres sous la pression des parlementaires, l’exemple de la France et de l’Allemagne pour soutenir le pouvoir d’achat des citoyens ait été pris en considération avec pour résultat une augmentation de 10% du salaire minimum et une baisse de l’impôt pour les plus faibles revenus. Le gouvernement attend un soutien financier des grandes entreprises et des gros patrimoines par solidarité.

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.