La francophonie active aux Pays-Bas (juin 2022)

Artistes francophones aux Pays-Bas en quête de visibilité, 21 mai 2022

Le Muzee de Scheveningen est un musée local qui valorise les activités et la vie des marins pêcheurs et de leur famille dans l’histoire de ce village côtier devenu un quartier de La Haye, ville que de nombreux Français croient être la capitale des Pays-Bas parce qu’elle en est le centre politique avec le siège du Parlement, du Gouvernement, le château de la famille royale et … les représentations diplomatiques.

Ce musée local animé grâce à de nombreux bénévoles accueille régulièrement des manifestations culturelles et, le 21 mai dernier, dans son salon d’exposition, le marché de printemps des créateurs francophones aux Pays-Bas.

Pour sa première édition, ce marché/exposition a attiré de nombreux visiteurs venus admirer les œuvres d’artistes, artisans proposant les objets de leur fabrication, de techniques diverses.

J’y ai rencontré des exposants, entre autres artiste-peintre (Sandrine Langlade), créatrice de bijoux (Stéphanie Bauer), designer (Ingrid Balme), invités par un collectif qui se nomme La Haye création. Je me suis entretenue avec Bénédicte Cador, une des fondatrices de ce collectif et créatrice de bijoux fantaisie. Elle m’a parlé de la solitude des créateurs artistiques francophones aux Pays-Bas, dispersés sur le territoire. Elle s’est engagée pour leur proposer du lien, développant un réseau pour s’enrichir mutuellement et donner de la visibilité à leurs créations. De là est né ce premier marché de printemps où, dans un lieu très néerlandais, se rencontrent créateurs et amateurs d’art, francophones.

Française aux Pays-Bas, y vivant « avec délice », appréciant le calme des quartiers privilégiés de La Haye, Bénédicte a choisi de sortir de la « bulle » des Français, pour donner à l’évènement une dimension « francophone » qu’elle a découvert aux Pays-Bas.

Par ailleurs, tout comme le fait Sandrine en animant des ateliers de peinture aussi bien pour des adultes que pour des enfants ou encore pour un parent et son enfant, en association avec l’Alliance française de La Haye, Bénédicte anime des ateliers de création de bijou fantaisie. L’une comme l’autre proposent d’éveiller le talent qui est en soi, affirmant que « tout est possible » pour qui accepte de se concentrer sur sa force intérieure. 

Rencontres autour des créateurs et de leurs créations. À gauche, Stéphanie devant ses bijoux Zoetropbelle ; à droite Sandrine devant un de ses tableaux.

Posted in Art, design, Juin, Peinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.