Yoann Bourgeois et le NDT (Amare, La Haye)

Révéler sa qualité d’homme en explorant la gravité « source illimitée de drames » … l’expérience de Celui qui tombe, projet artistique bouleversant ?

« Yoann Bourgeois [qui] met en scène les ressources humaines pour s’adapter et survivre » (A. Chénieux, Le Journal du Dimanche, 2015) est acrobate, danseur, jongleur et chorégraphe. Il allie théâtre, danse, installation, théâtre de rue, cirque…

Yoann Bourgeois sera avec sa compagnie du Centre chorégraphique national de Grenoble, au centre culturel AMARE de La Haye pour jouer les 24 et 25 mars 2022 Celui qui tombe, spectacle créé en 2014 pour la Biennale de la Danse à Lyon et représenté avec grand succès dans de nombreuses villes d’Europe.

Yoann Bourgeois est très apprécié aux Pays-Bas et ses créations pour les danseurs du célèbre Nederlands Dans Theater remarquées : Little song pour NDT2 (saison 2019-2020) puis I Wonder where the dreams I don’t remember go pour NDT1 (saison 2020-2021).

Parlant de son travail, Bourgeois définit comme des « tentatives d’approches d’un point de suspension » sa recherche et son invention de formes gravitant autour du « point de suspension ». Le projet Celui qui tombe vise à « approfondir une théâtralité singulière en radicalisant un parti pris : une situation naît d’un rapport de forces ».

Six individus tentent de tenir debout, réagissant aux contraintes physiques … « l’acteur est vecteur des forces qui passent par lui » explique-t-il dans un entretien avec Laurent Goumarre pour la Biennale de la Danse de Lyon (Artcena).

Son spectacle interroge la condition humaine, « renvoie à cette évidente notion de solidarité qui permet de surmonter les situations les plus compliquées, voire désespérées. » (Gilles Renault, Libération, 2015)

Un témoignage qui nous donne à réfléchir dans cet aujourd’hui où la violence bouscule toute idée que l’on se fait de l’humanité.

Posted in Culture, danse, Mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.